vendredi, juillet 17, 2009

We choose the moon, par la NASA. La course folle est lancée

La course folle est lancée. L'homme, qui devra un jour quitter la Terre pour différentes raisons identifiées depuis des décennies (pollution, météorite, surpopulation,...), pense naturellement à la Lune. Une station bien placée bénéficiera d'ensoleillement permanent permettant avec des panneaux solaires de capter une énergie gratuite. Les Américains y vont de leurs annonces et jouent comme aux échecs, les Japonais (qui seront les premiers, sans aucun doute) suivent une stratégie de go. Nous verrons bien. En attendant, il faut se délecter des images du passé, avec cette superbe simulation des premiers pas sur la Lune, en temps réel "passé", que nous offre la NASA. A visiter absolument...

4 commentaires:

J.-W. B a dit…

Le Monde nous rappelle que le 20
juillet 1969 Appolo 11 décollait pour ce que nous avons vécu en milieu de nuit le 20 juillet : Neil Armstrong pose le pied sur notre astre : "un petit pas pour l'homme, un grand bond pour l'humanité"

Arnaud Lerondeau a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Arnaud Lerondeau a dit…

Beaucoup n'adhèrent pas à ces projets qui paraissent hors sujet par rapport à une réalité souvent triste mais quoi de mieux que de transformer des rêves en réalité positive ???

Bruno Rives a dit…

La réalité, c'est que la Terre peut devenir un environnement insupportable: pollution, surpopulation, catastrophe type météorite qui nous pend au nez à out moment. Les Japonais développent ainsi une stratégie pour quitter la Terre le plus vite possible.