jeudi, janvier 12, 2006

Sony Reader, bien plus qu'une version 2

watchLe tout nouveau Sony Reader est la conclusion de 18 mois de commercialisation du Librié au Japon, premier modèle e-book de la marque. Il était au centre d'une méthodologie temps réel visant à tester toutes les composantes économiques, technologiques, et marketing de ce marché en explosion.
Quelques caractéristiques fortes du nouvel e-book, et qui démontrent l'engagement stratégique de Sony: apposition de la marque dans le nom; sortie en dehors du Japon; groupement de grands éditeurs américains; ouverture du DRM.
Je parlerai de tout cela le 17 mars prochain, lors des prochaines rencontres sur le papier électronique communicant, organisées par Tebaldo.
Vous pouvez cliquer ici pour accéder au programme complet (e-paper livres, affichage, documentation, expérimentation Les Echos, etc.) ou laisser votre mail pour être tenu informé:



2 commentaires:

mafournier a dit…

Je ne suis pas sûr que le reader de Sony soit promis à un beau succès.Si la technologie E-ink, choisie aussi par Philips et Jink, est intéressante pour palier aux carences "hardware" de E-book, reste les carences software et pécunaire. Les premières sont de l'odre de l'écriture. Que nous apporte le Da-Vinci Code, plate-forme de lancement de Sony, sur un E-book ? Rien. Sans contenu rich-média, seuls les mal-voyants trouveront un réel intérêt à ce type de produit. On nous annonce PDF, mais les auteurs n'en tirent aucun bénéfice pour l'instant. Nous sommes en mode texte pour 99.9 % des titres dispos. L'argent : annoncé entre 300 et 500 $ il faut un nombre considérable de livres, pour atteindre un ROI rapidement. Pour le lecteur moyen il sera atteint qaund la technologie sera caduque et son lecteur bon pour la poubelle car la couleur aura déjà relégué les écrans noir et blanc.
De plus il n'est pas certain que les éditeurs jouent le jeu d'une distribution via Connect, une plate-forme propriétaire aux conditions d'accès qui risquent de faire augmenter le prix du livre de façon non négligeable. Le
E-reader de Sony lève plus d'obstacle qu'il en applanit, mais j'espère me tromper.

Barry Reeves a dit…

Hello Mr. Rives,

I recently found your Blog and have enjoyed the articles. Since I do not speak or read French, I had to translate the articles.

I work in the Information Technology industry as a Software Developer, so many of the subjects of your articles are very much of interest to me.

I am also a Family Historian and have recently begun research on the Rives family in southern France, in particular the Languedoc region.

My Reeves family came to America in the mid 1650's from Dorset, England where they had lived since the late 1400's. Prior to that, I believe they may have lived in the Languedoc region of France where the name was spelled Rives.

Have you done any research on your Rives family and where in France do they come from? Also, do you know of any sources available on the Internet that may help me in my research?

Thanks,
Barry Reeves
barry_reeves@bellsouth.net