jeudi, novembre 12, 2009

Apple Store - 100 000 applications iPhone - Préférences

La barre des 100 000 applications disponibles sur l'Apple Store iPhone vient d'être franchie, avec plus de 2 milliards de téléchargement. Aux US, Apple passe devant Nokia en terme de profitabilité dans l'activité téléphonie mobile.
Parmi la petite centaine d'applications dont je dispose, et à coté des incontournables (Téléphone, Mail, Safari, Contacts, Notes, Calendrier, iPod, Plans, Messages, Photos et Appareil Photo, Youtube, Calculette, Horloge, Dictaphone), j'utilise Facebook, Echofon, Antidote, Le Monde, NY Times, Shazam, France Inter/Radio France, pour les principales, et je joue au Go et SlotZ (les sensations du Scalextric de son enfance), un peu au Blackjack. Je ne lis pas de livres, mais il y en a un ou deux magnifiques, l'encyclopédie avec audio Backyard Birds et pour enfants, Surprise.

2 commentaires:

J.-W. B a dit…

La lecture n'est pas inconfortable, que ce soit sur Stanza ou l'appli de Pe soft qui dispose d'un catalogue ecclectique. Leezam s'y met, Ave Comics pour les BD nous gratifie en outre de splendides bulles de dont le magnifique Flash Gordon.

Non, franchement, il y a là un dispositif très ergonomique, extrêmement fluide et réactif au multi touch sans compter les autres très nombreuses applications dévolues aux livre. Il y a déjà tant...

Ceci ne vaut pas le confort de lecture de l'e-ink, mais pour ce qui est de la couleur, c'est une avancée incontestable.

Citons également le Littré et autres encyclopédies.

J'ai également dans le genre geekerie, chargé tout récemment le minuteur pour oeuf à la coque ou mollet (et ça le fait !)...

Toujours et encore une histoire d'amour avec les innovations du génial Steve Jobs.

Jusqu'où cela ira-t-il ? Sachons patienter quelques semaines encore pour un embarquement vers de nouveaux flots économiques novateurs.

D'Apple, tout peut encore nous étonner...

Bruno Rives a dit…

Je ne donne que mon expérience personnelle.
L'une de nos associée lit ses ouvrages de gestion sur iPhone sous Kindle for iPhone, elle est satisfaite.
Je crois aussi qu'il faut distinguer la lecture besoin de la lecture plaisir, et aussi la fragmentation. Je lis très bien le Monde sur iPhone en déplacement, mais je n'ai jamais pu lire un livre.
Thierry Baccino nous aide aussi à comprendre l'impact de tout cela sur la concentration, la mémorisation.